Mailo, le service de messagerie éthique et français qui monte.

Pour une vie numérique respectueuse de soi et des autres

État des lieux

Aujourd’hui, lorsque Monsieur et Madame ToutLeMonde se crée un compte de messagerie (e-mail), il le fera, par habitude, ou par simple méconnaissance du paysage des prestataires disponibles, en général chez Google (Gmail), Microsoft (Outlook/Hotmail), Yahoo, etc … Cela est un choix risqué compte tenu de la collecte et de l’exploitation des données personnelles qui est faite … par le prestataire lui-même, ou encore par le gouvernement (américain) qui se trouve au-dessus.

D’autres créeront une adresse chez leur fournisseur d’accès internet (ex : jean.dupont@orange.fr). Cette solution est meilleure que la première car les fournisseurs d’accès auxquels nous faisons appel sur notre territoire (Orange, Bouygues Telecom, Free, etc …) sont bel et bien français n’ont pas d’autre choix que de respecter à la lettre les législations française et européenne (RGPD), qui constituent un garde-fou efficace contre les abus. En cas de problème, la justice saura bien où les trouver car elles ne sont pas des serpents de mer quasi-intouchables comme les GAFAM. Cependant, le gros inconvénient dans tout cela est que l’adresse e-mail disparaîtra en cas de changement de fournisseur d’accès. Une adresse e-mail étant utilisée comme identifiant de dizaines de comptes de services sur internet pour la vie quotidienne (réseaux sociaux, assurances, impôts, forums, etc, etc), il faudra modifier l’adresse e-mail partout, et si possible même, avant changement de fournisseur d’accès car une fois la bascule faite, il devient presque impossible de récupérer un mot de passe perdu, etc…

Afin d’éviter tous ces tracas, pourquoi pas donc faire appel à un service de messagerie français, mais aussi indépendant de votre fournisseur d’accès ?

Assez rapidement, ce qui viendra à l’esprit de la plupart d’entre vous est « Laposte.net ». Pourquoi pas … mais le groupe « La Poste » est aussi connu comme étant grand data broker (revente de données à des annonceurs ou à des prestataires marketings … ce qui, cependant, n’est pas interdit par le RGPD). Comme disaient « Les Nuls » : « C’est bien, mais pas top ».

Si l’on résume, pour diverses raisons, exit les messageries :

  • des GAFAM (Messageries des géants américains : Gmail, Outlook, …)
  • des fournisseurs d’accès internet (Orange, Free, Bouygues Telecom, …)
  • des data broker comme Laposte.net.

Mailo : la solution efficace et vertueuse

Et maintenant, vers qui se tourner ? La réponse est dans le titre de la page comme vous le savez !

Un peu d’histoire

Anciennement appelé « NetCourrier« , « Mailo » est le fruit d’une entreprise 100% française : « Mail Object ». Le leitmotiv de « Mail Object » est le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Cette société est une SAS, membre de la French Tech et signataire d’une charte éthique avec Qwant (moteur de recherche éthique français) ainsi que des appels de Paris qui les engagent à faire respecter les droits de l’homme et des enfants, mais aussi à sécuriser leurs données. Ils portent dans leur ADN le respect de notre droit à la vie privée, et c’est en ce sens que Mailo est né en mai 2019.

Des offres bien pensées comme « Mailo Junior »

J’ai testé mailo, notamment en créant une adresse mail pour ma fille qui en école primaire. Elle bénéficie ainsi d’une messagerie « Mailo Junior » pour les 6 – 14 ans (gratuit). L’offre de Mailo est assez vaste et propose aussi des offres calibrées pour les entreprises, les établissements scolaires … sans oublier une offre standard (gratuit) pour vous et moi. Pour ne parler que du compte de ma fille, j’ai pu constater qu’un véritable travail de réflexion a été fait pour l’utilisateur. Interface adaptée à son âge. Seules les fonctionnalités de base sont présentes, avec une présentation attrayante. Pas de pub, pas de traceurs. Le vrai plus réside dans le carnet d’adresse et les mails reçus qui restent entièrement sous le contrôle des parents. Elle est obligée de passer par le carnet d’adresse, avec des adresses e-mail que j’ai validées pour envoyer un mail. De même, si elle reçoit un mail dont l’adresse de l’expéditeur n’est par enregistré dans son carnet, elle ne le recevra et ne pourra le consulter véritablement qu’après validation de ma part (je reçois dans ce cas une notification par e-mail).

Je sais à partir de là que ma fille est en parfaite sécurité avec cette messagerie.

Quel est le modèle économique de Mailo ?

Mailo ne collecte et n’exploite pas les données personnelles de ses clients, quels qu’ils soient. La société se rémunère très simplement avec les abonnements payants de Mailo Pro, ou encore les différents packs (Premium, Premium+, Family, et Pro) … Cela lui permet de fournir gratuitement Mailo Junior, Mailo Edu, Mailo Family. Il s’agit d’un modèle de fonctionnement clair, sans mauvaise surprise.

Que pourrait-il manquer à Mailo ?

J’ai un seul regret concernant Mailo … Malgré leur politique de fonctionnement vertueuse en laquelle j’ai vraiment envie d’avoir confiance, il leur manque une chose pour asseoir leur crédibilité et confirmer leur bienveillance à l’égard de ses clients et de leurs données personnelles. Et oui ! … dans le numérique, en 2020, la collecte des données personnelles et autres abus portant atteinte à la vie privée des utilisateurs étant quotidiens, la méfiance s’installe et reste difficile à enrayer.

Le seul moyen d’être « 100% crédible » en termes de transparence et d’éthique est de libérer son code informatique en le plaçant sous une licence libre (GNU/GPL). À partir de là, il ne peut pas y avoir meilleur preuve d’honnêteté de la part d’un développeur, ou tout autre éditeur de logiciel et/ou service en ligne.

Cela n’empêche en rien l’entreprise de continuer à prospérer car un logiciel libre n’est pas par définition « gratuit ». En complément, ce qui peut se vendre peut aussi être, la formation et l’accompagnement de clients plus exigeants.

De plus, même si cela peut un peu « faire peur » au début, éditer un logiciel libre signifie s’ouvrir aux contributeurs externes, ce qui permet d’enrichir le logiciel d’une très belle manière, tout en continuant de maîtriser le projet. Grâce à ces contributions, de nouvelles idées et fonctionnalités « géniales » et pourtant « si simples » … à tel point que l’on se demande « pourquoi on n’y a pas pensé avant » viendront enrichir de manière enthousiaste les programmes déjà en place.

Exemples d’entreprises ayant suivi cette direction :

  • NextCloud
  • Tracim
  • Et bien d’autres …

Conclusion

Je vais suivre de près et continuer de faire confiance à Mailo, et … qui sait ce que l’avenir nous réserve, peut-être libéreront-ils le code de leurs logiciels. Puissent-t-ils m’entendre (ou plutôt lire) !

En attendant, je les félicite pour ce qu’ils sont en train de construire et leur souhaite bon vent pour la suite.

Commentaires : 6

  1. Philippe Le Conte dit :

    j’utilise mailo depuis plus de deux ans et en suis parfaitement satisfait. L’application Android marche bien, la configuration de Thunderbird n’a posé aucun problème et le tarif est bas. De plus, très peu de spams et ils sont identifiés par leur moteur
    Je recommande sincèrement cette société

  2. vince dit :

    Je partage globalement votre expérience avec mailo mais suis plus mitigé tout de même.

    Je me suis forcé à trouver une alternative à google et gmail en particulier et après avoir épluché toutes les offres, je me suis arrêté sur mailo.
    j’ai pris la version avec abonnement (somme très modique) parce que le travail mérite d’être récompensé.

    Le webmail est plutot pas mal. Par rapport à laposte.net sur lequel j’ai une adresse depuis des années, il ne lui manque pas grand chose (il est juste un peu plus lent parfois, en particulier la recherche).

    Par contre, comparé à gmail, il y a quand même quelques manques. Entre autres :
    – la notification d’arrivée des mails se fait par l’ouverture d’une popup (sous firefox en tout cas) au lieu d’utiliser un marqueur du nombre de nouveaux message dans l’onglet ou le système de notification de windows10.
    – les nouveaux messages ne se rédigent pas dans une fenêtre flottante. du coup on ne peut pas passer facilement du mail que l’on est en train d’écrire à de la recherche de contenu dans la boite mail. On arrive à truander en ouvrant deux onglets mais des fois ça le perturbe.
    – Quand on a beaucoup de mails à conserver, on aime bien les ranger dans des dossiers (ou les étiquettes de gmail mais je ne suis pas toujours fan). L’arborescence de mailo ne gère pas l’ouverture fermeture d’un dossier pour cacher ses sous dossier. c’est un peu pénible mais pas dramatique.

    L’appli téléphone sous android n’est vraiment pas au niveau par contre. Elle fonctionne globalement mais il n’y a pas l’affichage par conversation et la gestion des pièces jointes est souvent problématique (pièces jointes corrompues, et de toute façon difficiles à retrouver une fois téléchargées).

    On aimerai également une appli agenda séparée comme google.

    Le drive se gère avec webdav. si on a une connexion lente (adsl de campagne), c’est juste inutilisable (déconnexions trop nombreuses, windows qui râle…). Le système de synchro de onedrive ou de gdrive sont très très éfficaces et presques transparent. J’aimerai la même chose sans héberger mes fichiers dans un cloud américain…

    La partie contrôle parental sur les mails des petits est vraiment géniale. là dessus rien à redire si ce n’est bravo.
    Bref, j’en suis content, mais attends que ça évolue sur les « périphériques » au web mail.

    Mailo m’a permis de me passer de google pour le mail.
    Mais j’aimerai qu’il en soit de meme pour l’agenda et le drive.
    On reste optimiste.

    • Bonjour Vince,
      Mailo est dans un processus d’amélioration et d’évolution continue, notamment grâce aux retours de ses utilisateurs. Tous les points que vous signalez (l’arborescence du mail, la synchronisation du cloud, l’app) vont faire l’objet d’améliorations prochaines. En attendant, vous pouvez déjà afficher le nombre de messages non lus dans l’onglet du navigateur : dans Options > Préférences > Messagerie, cochez la case « Afficher le nombre de nouveaux messages de la boîte de réception dans l’onglet du navigateur ».

  3. Alexis de Lattre dit :

    Est-ce que mailo gère la signature DKIM des mails sortants ?

    • admin dit :

      Bonjour Alexis,
      J’ai fait un test avec Mailo Junior et il ne semble pas que ce soit le cas.
      En revanche, il n’est pas impossible que ce soit le cas sur les offres pro.
      Je vais solliciter leur réponse à ce sujet.
      Cdt,
      Jérôme

    • Bonjour,
      La mise en oeuvre de DKIM est prévue dans le courant de l’été.

Ajoutez votre commentaire