Les GAFAM, un poison lent que vous devez fuir et combattre.

Pour une vie numérique respectueuse de soi et des autres

Qu’est ce qu’un GAFAM.

GAFAM est l’acronyme des géants du Web — Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft — qui sont les cinq grandes firmes américaines (fondées entre le dernier quart du XXe siècle et le début du XXIe siècle) qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Five, ou encore « The Five ». Cet acronyme correspond au sigle GAFA initial, auquel le M signifiant Microsoft a été ajouté.

Bien que, dans certains secteurs, une partie des cinq entreprises puissent être en concurrence directe, elles offrent globalement des produits ou services différents tout en présentant quelques caractéristiques en commun qui méritent de les réunir sous un même acronyme : par leur taille, elles sont particulièrement influentes sur l’Internet américain et européen, tant au niveau économique et politique que social, et sont régulièrement l’objet de critiques ou de poursuites sur le plan fiscal, sur des abus de position dominante et sur le non-respect de la vie privée des internautes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/GAFAM

Que reproche-t-on aux GAFAM ?

Les GAFAM, entreprises au départ connues comme étant très innovantes et apportant de véritables nouveautés dans leur secteur du numérique, elles sont parvenues, avec le temps, et un certain laxisme (mix entre conflit d’intérêt et manque de courage) de la part des états, à prospérer de manière exponentielle, en piétinant leur concurrence (y compris dans des secteurs qui ne sont pas dans leur coeur de métier de départ), et en pratiquant intensivement lobbying, dumping, collecte de données, contribution à la surveillance de masse, et optimisation fiscale (etc).

Pourquoi chercher des alternatives aux GAFAM ?

Les GAFAM, pour rafler le marché, ont tous compris une chose essentielle (la clé de leur succès) : servir tout cuit dans le bec des utilisateurs, tout ce dont ils ont besoin, 24h/24, 7j/7, avec une réactivité exemplaire. Cela leur évite tout effort à fournir pour s’approvisionner ou bénéficier du service voulu. Effectivement, la qualité de service et de disponibilité de ces acteurs du numérique est très élevée, et ce, personne ne pourra le contester (exception faite de la qualité de certains logiciels et/ou mises à jour délivrés par Microsoft qui sont très critiquables … mais cela est une autre longue histoire qui sera dévelopée dans un autre dossier).

Il existe clairement des alternatives à tous les services fournis par les GAFAM, mais cela demandera un effort car :

  • Il faut vouloir et persévérer trouver une ou plusieurs alternatives.
  • Il faut changer ses habitudes et sortir de sa zone de confort.
  • Il faudra parfois jongler entre plusieurs alternatives pour remplacer un GAFAM.
  • Il faudra parfois payer un peu plus cher un produit ou un service, exception faite des logiciels libres, qui eux, sont à 99% gratuits. Les logiciels libres seront abordés prochainement dans un dossier complet.

En même temps, cela n’est pas insurmontable, car :

  • Avant de Google n’arrive, vous utilisiez Voilà, Yahoo, Lycos, Altavista … et vous viviez très bien avec, et le marché des moteurs de recherche était plus sain !
  • Avant qu’Amazon ne renverse le commerce électronique), vous allez bien plus souvent dans les magasins ou commandiez sur les sites d’Alapage, de la Fnac, de Darty, de Cdiscount, de RueDuCommerce, etc … et vous viviez très bien avec, et le marché (notamment sur internet) était plus sain !
  • Concernant les alternatives à Microsoft et Apple, un dossier complet sera publié prochainement à ce sujet, car il y a beaucoup à dire !
  • Concernant Facebook, et si vous vous mettiez au vert. Voir pour commencer cette rubrique dédiée aux réseaux sociaux.

Choisir des alternatives aux GAFAM a plusieurs vertus :

  • Se défaire des griffes des GAFAM favorise les alternatives et la fragmentation du marché, donc une saine mise en concurrence des acteurs du marché qui pourront jouer à plus égales. En effet, actuellement, si on parle d’Amazon par exemple, il y a les petits et valeureux (e-)commerces qui se battent avec des cure-dents, les grandes enseignes françaises (Fnac, Darty, Cdiscount, LDLC, etc..) avec des pistolets et Amazon avec des lance-roquettes. Ne plus acheter chez Amazon lui retirera du pouvoir et en donnera aux autres. Cela est valable pour tous les GAFAM dans leurs domaines respectifs.
  • Que diriez-vous de goûter au plaisir de vous démarquer du troupeau ? Ce plaisir d’avoir trouvé vous-même l’alternative, qui marche aussi bien (ou quasiment aussi bien, ou juste différemment, mais avec le même résultat), sans vous être fait(e) dicter votre choix par un marketing abusif et intrusif, du lobbying, des croyances et opinions collectives, les sirènes de la sur-consommation, etc … Ce plaisir de vous prouvez à vous-même et de prouver à votre entourage (et au-delà) que tout ne dépend pas de quelques géants qui tente de croquer le monde.
  • Un enjeu essentiel est d’éduquer (ou désintoxiquer) les nouvelles générations car une partie de notre avenir numérique dépend d’eux. Sensibiliser les jeunes aux dangers des GAFAM et leur présenter des alternatives le plus tôt possible revient à les protéger … avant qu’ils reprennent votre flambeau quelques années plus tard.

Quelles sont les alternatives crédibles aux GAFAM ?

Google

Qwant, DuckDuckGo

Apple

GNU/Linux

Facebook

Mastodon

Amazon

Fnac, Darty, Cdiscount, LDLC et tout autre sites de e-commerce français, européens.

Microsoft

GNU/Linux

Rubrique en cours de rédaction…