Windows n’est pas fait pour les débutants, la preuve.

Pour une vie numérique respectueuse de soi et des autres

Temps de lecture : 4 minutes

Windows ne fonctionnera correctement sur du long terme qu’entre des mains expertes

Et oui, cela ne date pas d’hier. Windows ne peut survivre sur du long terme que si vous êtes suffisamment expérimenté.

Qui se plaint le plus de Windows ?

Avez-vous déjà remarqué que seuls les ordinateurs équipés de Microsoft Windows qui restent à peu près sains et relativement performants sont utilisés par des gens expérimentés, débrouillards et vigilants ?

Avez-vous déjà remarqué de seuls les ordinateurs équipés de Microsoft Windows qui rament et plantent à tout-va sont utilisés par des gens qui n’ont aucune connaissance ou presque en informatique (en plus d’être imprudents) ?

Pour faire vivre un système Windows le plus longtemps possible , il faut savoir :

  • N’installer que les logiciels nécessaire. Chaque logiciel doit être un logiciel de confiance (il faut savoir se renseigner sur la popularité et le sérieux d’un logiciel). De plus, à l’installation, il faut parfois être attentif et décocher certaines options comme l’installation de recherche de navigateur, ou encore de logiciels partenaires. En effet, il y a beaucoup de logiciels sur le marché dont une part non négligeable de logiciels toxiques, buggés, renfermant des logiciels espions.
  • S’assurer que son système ne soit pas infecté. Il faut pour cela avoir un antivirus viable, s’assurer de son bon fonctionnement (et de ses mises à jour), de manière régulière, et scanner de manière régulière les fichiers du système. Il faut également avoir une protection anti-spyware (que tous les antivirus n’ont pas forcément), impliquant l’installation d’un logiciel complémentaire adapté .
  • Selon la version de Windows utilisée, défragmenter soit même son disque dur (impliquant de savoir pourquoi et comment défragmenter son disque dur)
  • Nettoyer la base de registre (Impliquant de savoir ce qu’est la base de registre, puis pourquoi et comment la nettoyer)
  • S’assurer que les mises à jours soient bien faites. Les mises à jours sont automatiques, mais la fiabilité de leur installation est aléatoire, nécessitant un contrôle régulier (notamment sous Windows 10).
  • Mettre à jour chacun des logiciels installés séparément … sachant que chaque logiciel se met à jour selon un processus différent.
  • Installer les pilotes d’un nouveau composant (imprimante, etc …)
  • Comprendre les très nombreux paramètres disponible dans Windows. La gestion des paramètres de Windows (notamment Windows 10 où la situation s’est empirée), est fastidieuse. Il y nettement plus de paramètres disponibles dans Windows que dans Linux… alors que 90% des gens n’utilise que 10%.

Les personnes compétentes connaissent tout cela, ce qui explique que leur système Windows durera plus longtemps que celui de Mr ToutLeMonde. Le drame pour Mr ToutLeMonde, c’est que lorsque son Windows sera inutilisable, il fera comme la majorité des autres Mr ToutLeMonde, il rachètera un ordinateur, avec un nouveau Windows, alors qu’une personne expérimentée ré-installera Windows pour redonner à son ordinateur ses performances d’origine (chose que Mr ToutLeMonde ne sait pas faire).

En quoi Linux est un système idéal pour les néophytes en informatique :

  • La très grosse majorité des logiciels nécessaire à la majorité des gens sont accessible et installables facilement depuis une logithèque (aussi simplement que sur votre SmartPhone). Tous les logiciels présents dans la logithèque sont gratuits, et certifiés sans programmes malveillants. Enfin, la plupart des logiciels nécessaires quotidiennement sont déjà pré-installés.
  • Pas besoin d’antivirus
  • Pas besoin d’antispyware
  • Pas besoin de défragmenter son disque dur
  • Pas besoin de nettoyer une quelconque base de registre
  • Pas besoin d’installer des pilotes (presque jamais)
  • Paramètres système peu nombreux et simple à prendre en main (panneau de configuration du système) … car Linux n’est pas une usine à gaz.
  • L’interface de mise à jour est légère, fiable et simple d’utilisation et ne nécessite pas de surveillance particulière, hormis le fait de déclencher soi-même les mises à jour (car avec Linux, c’est vous, le maître à bord, qui décidez de « quand » vous faites vos mises à jour). Toutes les mises à jours (système et logiciels installés) se font, simplement et rapidement par le biais de cette même interface (pas besoin de mettre à jour votre système d’un côté, votre navigateur de l’autre, votre logiciel de dessin encore ailleurs, etc…).

Ce n’est pas parce que Windows est présent partout que cela signifie :

  • Que c’est un bon système d’exploitation (stable et sécurisé)
  • Qu’il est « bien pensé » et adapté à Mr ToutLeMonde

Il n’y a pas besoin d’être conspirationniste pour comprendre depuis le temps que :

Microsoft, gigantesque Multinationale américaine exploite depuis plus de deux décennies le juteux marché de l’informatique, grâce à un très grand et puissant talent en lobbying et marketing à l’international. Son seul but, est de faire du profit (je ne suis pas anti-capitaliste).

Il faut aussi comprendre pourquoi Linux est méconnu et ne rencontre pas de succès de masse (ordinateurs individuels) :

Aucune publicité n’est faite pour GNU/Linux, car il est libre, gratuit (Il n’est pas un produit commercialisable, exception faite de certaines distributions à caractère purement professionnel comme RedHat Entreprise). GNU/Linux est donc inconnu pour beaucoup de gens (Grand public).

Le marché est historiquement et durablement saturé par les deux géants Microsoft et Apple. Ces deux éditeurs de logiciels ont pour objectif de faire du profit ; ainsi, ils pratiquent le marketing, et à leur manière une certaine forme de lobbying, ne laissant presque aucune place à GNU/Linux.

GNU/Linux n’ayant pas été facile à utiliser à ses débuts (par Mr ToutLeMonde), il est encore perçu tel quel, même si cela a beaucoup changé (idées reçues tenaces, difficiles à éliminer dans l’esprit des gens).

Les grands éditeurs de logiciels comme Adobe et Microsoft ne prévoient pas de rendre leurs logiciels (Adobe Photoshop, Microsoft Office), compatibles avec GNU/Linux, car développer un logiciel pour un système d’exploitation qui ne représente que 2% du marché n’est pas rentable. Cela constitue un frein au passage à GNU/Linux, même s’il existe de très bon logiciels libres pour les remplacer.

La vente liée entre les constructeurs informatiques et Microsoft persiste, même si, initialement, celle-ci est illégale. Tristement, elle une fois de plus récemment été sanctuarisée par l’union européenne (cette question a toujours fait débat et cela n’est pas prêt de s’arrêter).

L’informatique effraie beaucoup de gens. Changer d’environnement et changer d’habitudes en informatique leur semble insurmontable.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

71  +    =  72